(EN) Vous avez peut-être entendu dire que le vapotage est une version plus « sécuritaire » du tabagisme. Pour les personnes qui arrêtent de fumer pour passer au vapotage, il s’agit effectivement d’une alternative moins nocive, car les usagers sont beaucoup moins exposés aux produits chimiques toxiques de la fumée  de tabac.

Le vapotage produit également beaucoup moins d’émission secondaire, car les appareils utilisés produisent des émissions uniquement lorsque l’utilisateur inspire et expire, tandis que la cigarette brûle constamment, produisant sans cesse une fumée secondaire.

Il n’est pas facile d’arrêter de fumer, mais cela est possible, et il existe des ressources pour vous aider. Comme le vapotage fournit de la nicotine de façon moins nocive que le tabagisme, les fumeurs auront tout intérêt à remplacer complètement la cigarette par le vapotage. De cette façon, ils réduisent leur exposition aux produits chimiques cancérogènes de la fumée de tabac. De plus, l’abandon complet du tabagisme en faveur du vapotage comporte des effets bénéfiques à court terme pour la santé.

Une mise en garde – le vapotage n’est ni pour les jeunes ni pour les non-fumeurs. Comme le vapotage expose quand même les utilisateurs à des produits chimiques nocifs, il est préférable de s’abstenir complètement de tous les produits qui émettent de la fumée ou des vapeurs néfastes. En fin de compte, si vous ne fumez pas, ne vapotez pas!

Renseignez-vous sur le vapotage en consultant le site Canada.ca/vapotage.