Le marché du travail d’aujourd’hui paraît difficile pour les jeunes adultes. Les reportages sur le chômage et le sous-emploi sont fréquents, et même pour les personnes qui peuvent trouver un travail gratifiant, les régimes de retraite de l’employeur semblent être en voie de disparition.   

Comment une génération entière pourra-t-elle économiser suffisamment afin de mener une vie confortable à la retraite? 

Les jeunes Canadiens devraient voir le Régime de pensions du Canada (RPC) comme étant une base pour leur stratégie globale de retraite.  

Dans son plus récent rapport publié en décembre 2019, l’actuaire en chef du Canada affirme que la caisse continuera d’être viable pendant plus de 75 ans, bien après la retraite de la cohorte actuelle de jeunes travailleurs.  

Les jeunes bénéficieront aussi de la décision du gouvernement de créer le compte supplémentaire du RPC. En effet, le RPC supplémentaire permettra aux cotisants d’obtenir de meilleures prestations grâce à une augmentation des versements du RPC qui débuteront dans plusieurs dizaines d’années.   

Le rapport annuel qui vient de paraître fait état du rendement de la caisse et met en relief sa force. Investissements RPC, l’organisme de gestion de placements professionnel qui investit la caisse du RPC, a fait état d’un rendement record de 20,4 % pour son exercice financier 2021, faisant croître le fonds de plus de 87 milliards de dollars pour un total en caisse de 497,2 milliards de dollars.  

Grâce à un portefeuille diversifié conçu pour réduire au minimum la volatilité à court terme et produire des rendements à long terme, la caisse pourra continuer de verser de l’argent à ses bénéficiaires pour les générations à venir.  

Voilà une bonne nouvelle pour les jeunes Canadiens qui pourront compter sur ce régime de retraite à la fin de leur carrière.