(EN) La plupart des gens ne considèrent l’agriculture que comme un moyen de faire croître des cultures, alors que c’est aussi un moyen de faire croître l’économie. La bonne santé de l’agriculture peut avoir une incidence notable sur le nombre d’emplois offerts dans d’autres secteurs de l’économie.

Le blé est un bon exemple. Une fois récolté, il est vendu et acheminé vers des entreprises qui le transformeront en farine. Puis, la farine est vendue à des entreprises qui la transformeront en autre chose, comme du pain. Le pain est vendu à un restaurant ou à un commerçant, qui à leur tour le vendront au consommateur.

Chacune de ces étapes constitue une transaction économique qui nécessite que des gens y travaillent. Plus on cultive de blé, plus d’emplois sont créés pour le faire passer d’une étape à l’autre, ce qui renforce l’économie.

Au Canada, un emploi sur huit est lié à l’agriculture, et le seul exemple du blé permet de saisir toute l’ampleur des effets de cette industrie.

www.leditionnouvelles.com