À mesure que la température monte et que la neige commence à fondre, nombreux sont ceux qui ont hâte de sortir à l’extérieur et de redevenir actifs. Que vous préfériez vous balancer sous les échelles horizontales au terrain de jeu, faire du jogging dans le parc ou déambuler à bicyclette sur la route, les collectivités du Canada disposent d’une variété d’endroits où se divertir. Saviez-vous que bon nombre de ces espaces récréatifs sont redevables à l’agriculture et aux industries agricoles? Voici pourquoi :

1. Les espaces verts publics et privés contribuent à créer des collectivités saines et actives. Tous ces parcs, jardins et pelouses sont entretenus avec des pesticides, ce qui aide à maîtriser les mauvaises herbes et autres ravageurs, à diminuer la production de pollen susceptible de déclencher des allergies et à garder les terrains sécuritaires pour la pratique des sports.

2. Au Canada, l’industrie de la phytologie (ou science des plantes) génère à elle seule plus de 1,8 milliard de dollars en revenus fiscaux chaque année. Ces fonds aident à payer des infrastructures dont nos collectivités ont besoin, comme les terrains de jeu, les parcs et les routes.

3. Les innovations de la phytologie contribuent à réduire la facture d’épicerie, ce qui permet aux familles de se procurer des aliments sains à bon prix. Sans ces avancées de la science, nous paierions environ 55 % de plus pour nos aliments – soit environ 4400 $ de plus par famille par an.